Date de mise à jour : 21/08/2017

Armoire à pharmacie : les règles à respecter


Il est conseillé de regrouper tous ses médicaments dans un même endroit (une armoire à pharmacie par exemple) et hors de portée des enfants.

L'armoire à pharmacie doit rester facilement accessible en cas d'urgence.

Les médicaments doivent être conservés dans un endroit sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière.
Remarque : Certains médicaments comme les vaccins et certains sirops (antibiotiques ou antipyrétiques) par exemple, se conservent au réfrigérateur. Pour le savoir, reportez-vous à l'emballage.

Idéalement, il est conseillé de ranger son armoire à pharmacie en hauteur et sous clé.

Organiser l'armoire à pharmacie familiale

Il est conseillé de compartimenter l'armoire à pharmacie pour distinguer :

- les produits destinés à soigner les petits bobos,
- le
s médicaments dits "de prescription médicale obligatoire,
-
les médicaments utilisés par certains membres de la famille de façon chronique,
-
les médicaments destinés aux enfants et nourrissons.

Les médicaments doivent être conservés de préférence dans leur boîte d'origine et avec leur notice :

- la boîte du médicament vous permettra notamment d'identifier le médicament et de connaître sa date de péremption,
- la notice du médicament vous fournira les informations nécessaires au bon usage du médicament (posologie, contre-indications, ...).

Remarque : Certains médicaments en flacon (sirop, gouttes et collyres) ont un délai de conservation particulier une fois ouverts.

Toutefois, pour éviter les oublis de prise, les médicaments peuvent être insérés dans un pilulier.

Dans ce cas, veillez tout de même à conserver l'emballage et la notice du médicament.
Vous pourrez ainsi vous y reporter en cas de besoin (informations sur la posologie, effets indésirables, date de péremption, etc.).

Faire le tri dans l'armoire à pharmacie familiale

Il est recommandé de faire le tri dans son armoire à pharmacie au moins une fois par an en mettant de côté les médicaments non utilisés, à savoir :

- les médicaments périmés (la date de péremption est indiquée sur l'emballage)
- les médicaments dont l'aspect vous paraît différent (changement de couleur, de consistance, ...)
- les médicaments isolés, dont vous avez perdu l'emballage, la boîte et/ou la notice et pour lesquels vous ne savez plus le nom, ce à quoi ils correspondent, ou pour lesquels vous ne connaissez pas la date de péremption, etc.
- les médicaments qui ont été prescrits dans le cadre d'une indication particulière et qui ne devraient pas être repris sans prescription médicale.

Image Santé et Maladies

Attention !

Ce n'est pas parce qu'un traitement a été prescrit pour une pathologie précise à un membre de la famille qu'il sera adapté si les mêms symptômes se déclarent à nouveau chez la même personne ou chez un autre membre de la famille.

C'est pourquoi il est recommandé de ne pas conserver les médicaments restants ou non utilisés à la fin d'un traitement, et en particulier les médicaments de prescription médicale obligatoire.

En effet, un traitement est prescrit :

- à une personne en particulier
Une même pathologie ne se soigne pas nécessairemetn de la même façon chez tout le monde. Le médecin adapte le traitement prescrit à chaque individu en fonction de son âge, son sexe, sa taille, son poids, ses antécédents, ses allergies, ....

- pour une indication précise
Un avis médical est indispensable pour déterminer le traitement le plus adapté à une pathologie. Ce n'est pas parce qu'un traitement a été efficace une fois dans le traitement de la pathologie qu'il sera à nouveau adapté si les symptômes réapparaissent.
Exemple : Un mal de gorge peut être causé par une angine d'origine bactérienne ou virale. Seuls les antibiotiques seront efficaces dans le premier cas, alors qu'ils seront totalement inadaptés dans le second.