Date de mise à jour : 23/06/2017

La parapharmacie : définition


On entend par "parapharmacie" l'ensemble des produits vendus en officine et qui ne sont pas des médicaments, à savoir :

"- Les insecticides et acaricides destinés à être appliqués sur l'homme

- Les produits destinés à l'entretien ou à l'application des lentilles oculaires de contact

- Les dispositifs médicaux à usage individuel, y compris les assistants d'écoute préréglés d'une puissance maximale de 20 décibels, à l'exception des dispositifs médicaux implantables

- Les plantes médicinales, aromatiques et leurs dérivés, en l'état ou sous forme de préparations, à l'exception des cigarettes ou autres produits à fumer

- Les huiles essentielles

- Les articles et appareils utilisés dans l'hygiène bucco-dentaire ou corporelle

- Les produits diététiques, de régime et les articles ou accessoires spéciaux nécessaires à leur utilisation

- Le pastillage et la confiserie pharmaceutique

- Les eaux minérales et produits qui en dérivent

- Les matériels, articles et accessoires nécessaires à l'hospitalisation à domicile des malades ou au maintien à domicile des personnes âgées

- Les articles et accessoires utilisés dans l'application d'un traitementmédical ou dans l'administration des médicaments

- Les produits cosmétiques

- Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro destinés à être utilisés par le public

- Les produits chimiques définis ou les drogues destinées à des usages non thérapeutiques à condition que ceux-ci soient nettement séparés des médicaments

- Les produits et appareils de désinfection, de désinsectisation et de dératisation, ainsi que les produits phytosanitaires

- Les équipements de protection individuelle de protection solaire

- Les équipements de protection individuelle d'acoustique adaptés au conduit auditif

- Les compléments alimentaires

- Les équipements de protection individuelle respiratoire

- Les éthylotests"

(Source : Arrêté du 15 février 2002 fixant la liste des marchandises dont les pharmaciens peuvent faire le commerce dans leur officine)

Certains de ces produits font partie du monopole pharmaceutique, et, tout comme les médicaments, ne peuvent être vendus qu’en pharmacie. Il s’agit notamment des aliments diététiques, des plantes médicinales, des huiles essentielles, de certains pansements, etc.

A contrario, les produits d’hygiène corporelle, les cosmétiques ou certains produits diététiques sont autorisés à la vente dans d'autres circuits de distribution : grandes surfaces, parapharmacies, sites internet, ...