Date de mise à jour : 20/09/2018

Qu'est-ce qu'un vaccin?


Le principe du vaccin

Le vaccin consiste en l'introduction dans l'organisme d'une bactérie ou d'un virus rendu inerte ou affaibli et contre lequel on souhaite immuniser l'individu.
Rendus trop faibles pour permettre le développement d'une maladie, la présence dans le corps de ces micro-organismes est néanmoins suffisante pour générer la production d'anticorps par le système immunitaire.

Or le système immunitaire a une mémoire, ce qui va permettre à l'organisme, dans le cas où il se trouverait à nouveau infecté par le même agent infectieux, de pouvoir réagir plus rapidement, avant même l'apparition des premiers symptômes de la maladie.

La mémoire du système immunitaire s'affaiblissant avec le temps, il est nécessaire d'effectuer des "rappels" au bout de quelques années pour s'assurer de l'efficacité du vaccin.

Remarque: Les vaccins ne s'administrent que sur des sujets sains, à titre préventif.  Sur certains sujets atteints et pour certaines pathologies (exemple : le tétanos), il existe des sérums immunisants destinés à traiter la pathologie. Mais ils n'immunisent pas le sujet à long terme : une vaccination sera à nouveau nécessaire pour immuniser l'individu.

Image Santé et Maladies

Attention !

Certaines personnes présentent des contre-indications pour certains vaccins.
C'est le cas notamment des personnes immunodéprimées, ou d'enfants ayant fortement réagi à une première infection. 
Les personnes atteintes du virus du sida, les femmes enceintes et les personnes allergiques à la néomycine, la kanamycine ou les protéines d'oeuf doivent s'assurer que le vaccin n'est pas contre-indiqué dans leur situation. 
Enfin, les personnes sous cortisone, ou atteintes de fièvre peuvent également se voir contre-indiquer certains vaccins de façon temporaire.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.


Les différents types de vaccins

Il existe plusieurs types de vaccins, que l'on peut distinguer selon leur mode de fabrication :

  • Les vaccins vivants ou atténués

Le vaccin est fabriqué à partir de l'agent infectieux (bactérie ou virus vivant), que l'on aura fait muter pour en atténuer la virulence.
Exemple : BCG, Rougeole, Oreillons, Rubéole, Fièvre jaune.

  • Les vaccins tués ou inactivés

Le vaccin est fabriqué à partir de l'agent infectieux inactivé, c'est-à-dire rendu inapte à la multiplication.
Exemple : Coqueluche, Grippe, Hépatite A, Rage.

  • Les vaccins issus du génie génétique

Le vaccin est inactivé par la voie génétique : des antigènes spécifiques sont fabriqués, extraits ou modifiés à partir de l'agent infectieux.
Exemple : Hépatite B.

Les effets indésirables des vaccins

Les vaccins, tout comme les autres médicaments, font l'objet d'études approfondies pour s'assurer d'une part de leur efficacité mais également de leur innocuité.

Ils peuvent néanmoins provoquer chez certaines personnes des effets indésirables tels que : de la fièvre, des rougeurs, une inflammation et des douleurs à l'endroit de l'injection.

Il faut toutefois garder à l'esprit que les effets indésirables constatés sont souvent négligeables au regard du bénéfice que peut apporter le vaccin.