FICHE MÉDICAMENT
Antifongique local

MYCOSTER 1 %

Substances actives : ciclopirox olamine
Laboratoire : PIERRE FABRE DERMATOLOGIE
Référent | Voir les générique
COMPOSITION  
 p 100 g p 100 g p 100 ml 
Ciclopiroxolamine 1 g 1 g 1 g 

INDICATIONS  
Ce médicament est un antifongique d'action locale.
La crème et la solution sont utilisées dans le traitement des maladies de la peau et des muqueuses, dues à certains champignons microscopiques (mycoses) : candidose, pityriasis versicolor, dermatophyties (excepté la teigne).
La crème est également utilisée dans le traitement de la dermite séborrhéique du visage.
La poudre est réservée au traitement des mycoses du pied («pied d'athlète»).
ATTENTION  
N'appliquez pas ce médicament près des yeux.
Évitez d'utiliser ce médicament, notamment chez l'enfant, de manière prolongée et sur des surfaces étendues ou profondément lésées, sans l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.
GROSSESSE et ALLAITEMENT 
En l'absence de données suffisantes, ce médicament est déconseillé pendant la grossesse ou l'allaitement.
MODE D'EMPLOI ET POSOLOGIE  
Le médicament doit être appliqué après lavage et séchage soigneux de la zone à traiter.
La poudre est destinée aux lésions des orteils.

Posologie usuelle:

1 ou 2 applications par jour.
La forme utilisée et la durée du traitement dépendent des cas : 3 semaines pour les lésions de la peau, plusieurs mois pour les lésions des ongles.
CONSEILS 
En cas de candidose, évitez d'utiliser des savons acides : ils favorisent la multiplication des champignons.
En cas de lésion importante des ongles des orteils, un meulage préalable par un pédicure facilite l'action du médicament.
Une transpiration excessive contribue au développement des lésions dues à des champignons. Le port de chaussettes en fibre naturelle (coton, laine) est recommandé. La même paire de chaussures ne doit pas être portée 2 jours de suite.
EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES  
Une irritation locale peut survenir en début de traitement. En revanche, une allergie cutanée (apparition de petites bulles) doit faire interrompre le traitement : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.


LEXIQUE  


allergie
Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.


antifongique
Médicament qui détruit les champignons et levures microscopiques. Ceux-ci peuvent être présents sur la peau ou les muqueuses (tube digestif ou organes génitaux). La levure la plus courante est le Candida albicans.


candidose
Multiplication anormale d'une levure microscopique, Candida albicans le plus souvent. Il s'agit d'une complication fréquente et bénigne des traitements antibiotiques. Les principaux symptômes sont des troubles digestifs, une coloration marron ou noire de la langue, des taches blanches sur le palais ou la langue (muguet), des démangeaisons ou des brûlures de la vulve ou du gland.


dermatophyties
Infection de la peau ou des ongles par un champignon microscopique (dermatophyte).


muqueuses
Tissu (membrane) qui tapisse les cavités et les conduits du corps communiquant avec l'extérieur (tube digestif, appareil respiratoire, voies urinaires, etc.).


mycoses
Affection due à des champignons microscopiques, favorisée par la prise d'antibiotiques.


pityriasis versicolor
Infection de la peau due à un champignon microscopique. Elle se manifeste par des taches qui paraissent brunes sur une peau blanche et blanches sur une peau bronzée. Après traitement, seule une exposition au soleil permet de faire disparaître les taches.

Source: Vidal