Les médicaments à prescription restreinte

Certains médicaments appartiennent à une classe particulière : celle des médicaments à prescription restreinte.

Les médicaments à prescription restreinte

Adobe stock - Photographee.eu

Qu’est-ce qu’un médicament à prescription restreinte ?

Il s’agit de médicaments dont la prescription doit respecter des contraintes particulières : certains ne peuvent être prescrits que par des médecins précis, d’autres nécessitent un type d’ordonnance spécifique…

Les différents types de médicaments à prescription restreinte

Les médicaments nécessitant une surveillance particulière (SP)

Ces médicaments ne peuvent être prescrits que si certaines examens (précisés dans le dossier d’Autorisation de mise sur le marché ou AMM) ont été réalisés. Dans certains cas, la législation peut obliger le médecin à préciser sur l’ordonnance que ces examens ont bien été effectués et à quelle date.

Le pharmacien ne pourra pas délivrer ces médicaments si l’information ne figure pas sur l’ordonnance.

Les médicaments à prescription réservée à des médecins spécialistes

Seuls les médecins spécialistes (par exemple dermatologues, cardiologues, oncologues…) peuvent, selon les cas, les prescrire. Le type de spécialité dont le médecin doit être diplômé est indiqué dans le dossier d’AMM. Cette restriction peut être limitée à la seule prescription initiale. Dans ce cas, après la 1ère prescription établie par le médecin spécialiste, le renouvellement peut être effectué par tout médecin après avoir vérifié le délai de validité de l'ordonnance.

Les médicaments à prescription hospitalière (PH)

Ils doivent être prescrits par un médecin exerçant à l’hôpital, et non pas par un médecin exerçant en cabinet de ville, qu’il soit généraliste ou spécialiste.

Les médicaments à prescription initiale hospitalière (PIH)

Leur première prescription doit être effectuée par un médecin hospitalier, puis son renouvellement peut être effectué par tout médecin, par exemple un médecin généraliste.

Les médicaments classés en réserve hospitalière (RH)

Ils ne peuvent être pas être prescrits par un médecin exerçant « en ville », c’est-à-dire non hospitalier. De plus, ils ne sont pas disponibles dans les pharmacies « de ville », mais uniquement à l’hôpital. Leur administration n’est donc possible qu’au cours d’une hospitalisation du malade ou sur prescription d’un médecin hospitalier, avec délivrance par la pharmacie de l’hôpital.

Le conseil en + : la liste des médicaments à prescription restreinte est disponible sur le site Meddispar.

Source :

Publications Similaires