Toutes les rubriques / Conseils de pharmacien / Sexualité / J'ai oublié ma pilule, que faire?

J'ai oublié ma pilule, que faire?

Oublier un comprimé de pilule contraceptive, cela peut arriver. Voici les conseils à suivre dès que l'on s'en rend compte.

La pilule est un moyen contraceptif fiable. Son efficacité, évaluée à 99,7%, repose sur une prise régulière des comprimés. En cas d'oubli à l'heure habituelle, il est possible de rattraper la prise manquante, selon un procédé qui varie selon le type de pilule, c'est-à-dire le type d'hormones qu'elle contient et leurs dosages. 

Ces recommandations sont valables en cas d'oubli mais pas seulement : pensez-y également en cas de vomissements ou diarrhées dans les 3 heures suivant la prise du comprimé. Si vous souffrez de ces symptômes, il y a un fort risque que le comprimé soit éliminé sans avoir délivré la dose d'hormone qu'il contenait. Il faudra donc procéder comme si vous aviez oublié de prendre votre pilule. 

Schématiquement, la conduite à tenir dépend du type de molécules présentes dans la pilule et du délai entre l'heure habituelle de la prise et l'heure à laquelle vous vous êtes rendu compte de l'oubli. 

Première étape : identifier le type de pilule

Sur la notice de votre pilule, vous pouvez trouver des indications sur sa classification, selon le type d'hormones qu'elle contient. Il peut s'agir d'une pilule oestro-progestative à 21 comprimés, oestro-progestative à 28 comprimés (dont des comprimés sans hormone), d'une progestative...

Votre pharmacien peut évidemment vous renseigner : n'hésitez pas à l'interroger. 

Vous pouvez également retrouver cette information en ligne, grâce au site Choisirsacontraception.fr proposé par Santé publique France : il suffit d'entrer le nom de votre médicament et vous accédez à cette donnée, essentielle pour savoir comment gérer au mieux l'oubli. 

1. Si la pilule est une microprogestative à base de lévonorgestrel : 

  • et que l'oubli date de moins de 3 heures

Prenez immédiatement le comprimé oublié et poursuivez les prises à l'horaire habituel, même si cela revient à prendre deux comprimés durant le même jour. Vous êtes toujours protégée contre une grossesse pour la suite de la plaquette. 

  • et que l'oubli date de plus de 3 heures

Prenez immédiatement le comprimé oublié et poursuivez les prises en respectant l'horaire habituel, même si cela revient à prendre deux comprimés le même jour. 

Cependant, vous n'êtes pas protégée de la même manière que si l'oubli avait été de plus courte durée. Pendant les 7 jours qui suivent l'oubli, utilisez une seconde méthode contraceptive non hormonale (comme le préservatif) en plus de la prise de la pilule. 

Par précaution, si un rapport a eu lieu dans les 5 jours précédant l'oubli ou si l'oubli concerne au moins 2 comprimés, prenez une contraception d'urgence (parfois appelée "pilule du lendemain") : demandez conseil à votre pharmacien pour vérifier que le délai d'efficacité n'est pas dépassé. 

2. Si la pilule est une oestro-progestative ou une microcosme à base de désogestrel

  • et que l'oubli date de moins de 12 heures

Prenez immédiatement le comprimé oublié et poursuivez les prises à l'horaire habituel, même si cela revient à prendre deux comprimés durant le même jour. Vous êtes toujours protégée contre une grossesse pour la suite de la plaquette. 

  • et que l'oubli date de plus de 12 heures

Prenez immédiatement le comprimé oublié et poursuivez les prises en respectant l'horaire habituel, même si cela revient à prendre deux comprimés le même jour. 

Cependant, vous n'êtes pas protégée de la même manière que si l'oubli avait été de plus courte durée. Pendant les 7 jours qui suivent l'oubli, utilisez une seconde méthode contraceptive non hormonale (comme le préservatif) en plus de la prise de la pilule. 

Par précaution, si un rapport a eu lieu dans les 5 jours précédant l'oubli ou si l'oubli concerne au moins 2 comprimés, prenez une contraception d'urgence (parfois appelée "pilule du lendemain") : demandez conseil à votre pharmacien pour vérifier que le délai d'efficacité n'est pas dépassé. 

Troisième étape : et la prochaine plaquette? 

En règle générale, il n'y a pas de changement par rapport à d'habitude : vous débuterez votre nouvelle plaquette comme habituellement. 

Si la pilule est une oestroprogestative et que l'oubli a été de plus de 12 heures, il est possible que la période de 7 jours avec préservatifs (en plus de la pilule) s'étende au-delà du dernier comprimé actif de la plaquette en cours. Dans ce cas, ne prenez pas les comprimés inactifs et débutez la nouvelle plaquette directement : cela revient donc à enchaîner deux plaquettes. 

Un test par sécurité

En cas de retard de règles, de règles qui semblent différentes ou d'autres troubles (seins sensibles, nausées, douleurs...), n'hésitez pas à faire un test de grossesse 21 jours après l'oubli.

Parlez-en à votre pharmacien, à votre médecin ou rendez-vous dans un centre de planification. Ne restez pas seule avec vos questions : des professionnels de santé sont à votre disposition pour vous conseiller. 

Source :

Publications Similaires