Centres anti-poisons

Illustration Centres anti-poisons

Par Bacho Foto

En France, plusieurs centre anti-poisons sont à votre service pour vous conseiller en urgence.

Qu’elles soient liées à la prise inadaptée de médicaments, à l’ingestion accidentelle de produits ménagers ou de baies et champignons toxiques, les intoxications ne sont pas rares.

Heureusement, des médecins sont joignables par téléphone dans toute la France pour répondre à vos questions et vous conseiller : la permanence est gratuite, 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Les centres anti-poisons français

Centre régional anti-poisons d’AngersTél. : 02 41 48 21 21

Centre régional anti-poisons de BordeauxTél. : 05 56 96 40 80

Centre régional anti-poisons de LilleTél. : 0800 59 59 59

Centre régional anti-poisons de LyonTél. : 04 72 11 69 11

Centre régional anti-poisons de MarseilleTél. : 04 91 75 25 25

Centre régional anti-poisons de NancyTél. : 03 83 22 50 50

Centre régional anti-poisons de ParisTél. : 01 40 05 48 48

Centre régional anti-poisons StrasbourgTél. : 03 88 37 37 37

Centre régional anti-poisons de ToulouseTél. : 05 61 77 74 47

Que faire en cas d’intoxication ?

En cas d’intoxication ou de soupçon d’intoxication, appelez le centre antipoison (préférez celui de votre région) et/ou le SAMU (composez le 15).

  • Appelez dès que possible : n’attendez pas que les symptômes de l’intoxication apparaissent pour prévenir les secours. Réagir en amont est préférable.
  • Ne faites pas vomir la personne, ne lui donnez pas d’eau ni de lait : contrairement à certaines idées reçues, cela peut aggraver son état.
  • En cas de projection sur la peau ou dans les yeux, rincez immédiatement et abondamment à l’eau claire.
  • Aérez la pièce ou la maison en cas d’émanation de gaz.

Réunissez des informations

Pour faciliter le travail du centre antipoison, essayez de réunir le maximum d’informations au moment de l’appel :

  • Le nombre de victimes potentielles,
  • L'âge de la ou des victimes,
  • Leur poids et leur taille,
  • Le nom du ou des produits soupçonnés d’être à l'origine de l'intoxication : retrouvez l'emballage, le mode d'emploi. S’il s’agit d’un aliment, vous pouvez également préciser le numéro de lot, la marque, le lieu d’achat.
  • L’heure à laquelle s’est produit l’ingestion ou l’inhalation,
  • La quantité de produit en cause,

S’il s’agit d’une réaction après l’ingestion d’un champignon ou d’une baie, n’hésitez pas à en faire une photo si vous disposez d’autres spécimens.

Plus vous partagerez de détails avec la personne du centre anti-poisons, plus vous l’aiderez à définir une conduite à tenir efficace.

Publications Similaires