Toutes les rubriques / Mon pharmacien / Maux de l'été / Le gel hydro-alcoolique peut provoquer des brûlures au soleil.

Le gel hydro-alcoolique peut provoquer des brûlures au soleil.

Article Info/Intox
Les propos alarmistes d’une dermatologue espagnole ont semé le doute : quelles précautions doit-on prendre durant l’été lorsqu’on utilise du gel hydro-alcoolique ?

C’est une alerte qui a été lancée dans le quotidien espagnol El Mundo le 17 juin dernier par une dermatologue de l’Hôpital de Marbella. Aussitôt reprise par la presse française, elle indiquait que l’association soleil et solution hydro-alcoolique serait dangereuse, exposant les mains à un risque de brûlures avec formation de rougeurs et de taches brunes. D’après le Dr Marta Frieyro, l’absorption rapide du gel créerait une sensation trompeuse d’évaporation totale, mais le produit resterait longtemps à la surface de la peau et risquerait, au soleil, d’engendrer des brûlures.

Les spécialistes français ont aussitôt pris la parole pour expliquer leur position, par la voix du Dr Brigitte Milpied, dermatologue au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux s’exprimant au nom de la Société française de dermatologie (SFD). « L’alcool n’est pas photosensibilisant ou phototoxique en soi, donc [il n’y a] pas de risque de brûlure. » Elle ajoute : « Il y a une chose importante […] et c’est peut-être ce qu’a voulu dire la dermatologue espagnole : les solutions hydro-alcooliques s’utilisent sur des mains sèches. Si vous avez les mains mouillées, l’alcool va être dilué donc perdre son efficacité virucide. De plus, si la solution hydro-alcoolique est à base de peroxyde d’hydrogène […], une exposition à l’eau peut entraîner une réaction exothermique [une réaction chimique qui dégage de la chaleur, NDLR] et devenir irritant. » 

Il n’y a donc pas de contre-indication à utiliser du gel hydro-alcoolique pour maintenir les gestes barrières cet été, mais il faut prendre quelques précautions : regarder attentivement la composition des gels proposés en évitant ceux contenant des parfums ou des huiles essentielles, préférer se laver les mains à l’eau et au savon chaque fois que c’est possible et utiliser des crèmes hydratantes pour compenser l’effet asséchant des lavages.

Réponse Intox
Publications Similaires